Bessines-sur-Gartempe

Mercredi 3 février au matin, nos comédiens ont eu un peu de fil à retordre concernant les préjugés sur la question de l’homophobie… Mais c’est ces débats qui ont eu lieu au collège Pierre Mendes France de Bessines sur Gartempe qui permettent de faire avancer les choses.

débats et saynètes, rien de tels qu’une mise en situation

Nos partenaires :